Passer au contenu principal

À faire

Comment jouer au golf au Qatar

Toutes les informations dont vous avez besoin pour une partie parfaite sur les parcours de golf du Qatar, par Joy Chakravarty

Ayant remporté une fois le Commercial Bank Qatar Masters et terminé trois fois deuxième en cinq ans, Henrik Stenson connait une chose ou deux sur le golf dans le pays.

« Le vent ! » Le Suédois est catégorique lorsqu’on lui demande ce qu’il y a de mieux dans la pratique du golf au Qatar. « Beaucoup de vent ! »

« J’adore jouer à Doha. Selon les conditions, le parcours de golf peut se jouer de plusieurs façons différentes. Il m’est arrivé de frapper un sand wedge dans le green au cours d’un partie, et un fer 4 le jour suivant. Si vous me demandez, je pense que le vent est probablement le plus grand test d’habileté pour tout golfeur. »

Le champion de l’Open 2016 a joué tout son golf au Qatar au club de golf de Doha, qui est devenu le premier green du pays lors de son ouverture en 1998. Un deuxième green a été ajouté au portefeuille en 2019 - le club de golf d’Education City, qui compte 33 trous.

Comment jouer au golf au Qatar
Comment jouer au golf au Qatar

Le parcours conçu par José María Olazábal a été conçu dans le but de développer le jeu. Situé dans Education City, il est niché au milieu de huit universités et de plusieurs écoles, ce qui en fait une pépinière parfaite pour le jeu au Qatar. Le club dispose d’un parcours de championnat de 18 trous (qui a accueilli les deux derniers Masters du Qatar sur le circuit européen), d’un parcours de six trous éclairé avec sept tees différents sur chaque trou, et d’un parcours de neuf trous par-3 éclairé, ainsi que d’installations d’entraînement de classe mondiale.

Outre les deux terrains en herbe, le pays compte également deux terrains en sable : le club de golf de Dukhan dans la ville pétrolière de Dukhan, sur la côte ouest, et le club de golf de Mesaieed, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Doha, qui offrent une expérience très différente aux joueurs.

Comme son nom l’indique, un parcours de sable est dépourvu d’herbe. Les fairways sont désertiques et les greens sont appelés « browns », un mélange de sable et d’huile compacté et roulé. Les joueurs portent leur propre morceau d’astroturf. S’ils se trouvent dans les zones marquées comme des fairways, ils peuvent placer la balle sur le gazon et frapper leur prochain coup à partir de celui-ci. Si vous vous trompez légèrement, vous jouerez les coups de bunker à longue distance toute la journée.

Le club de golf de Doha, conçu par Peter Harradine, est un véritable parcours de style désertique, au cadre très naturel et aride. En revanche, Education City est un parcours moderne et stratégique, construit autour de 12 lacs artificiels, et possède beaucoup plus de végétation.

Le club de golf de Doha est plus proche du golfe Arabique, non loin de l’étonnant projet The Pearl Qatar, sur un terrain légèrement surélevé et plus exposé. Cela explique probablement pourquoi il y a plus de vent, par rapport à Education City.

Comme le dit le légendaire golfeur sud-africain Ernie Els, il s’agit de trouver les bons angles sur les tees du club de golf de Doha.

« Il y a beaucoup de doglegs : en fait, beaucoup d’angles et non de véritables doglegs. Vous devez déplacer la balle de gauche à droite et de droite à gauche. Sur beaucoup de parcours, vous la déplacez dans un sens, mais à Doha, vous devez la déplacer dans les deux sens. La direction de la balle est essentielle, car les conditions sont assez difficiles et le vent peut mettre votre jeu à l’épreuve », explique le quadruple champion majeur, vainqueur du Qatar Masters en 2005.

Le 16e trou, par 4, est l’un des plus appréciés des joueurs du club de golf de Doha. Il offre une arrivée palpitante après deux des trous les plus difficiles du parcours, le 14e et le 15e par 4.

Le club est actuellement en cours de rénovation, avec la réalisation de nouveaux complexes de green. Les membres sont toujours autorisés à jouer sur des greens temporaires. La 25e édition du Qatar Masters, l’année prochaine, devrait revenir au club qui l’a accueilli pendant les 22 premières années.

Le parcours d’Education City a des fairways plus larges, mais lâcher son driver sur le tee n’est pas toujours la meilleure idée. Il y a beaucoup plus de bunkers, et neuf des douze lacs font partie du parcours de championnat.

Cependant, la clé du succès réside dans un jeu court solide. Connu pour ses compétences irréprochables sur et autour des greens, Olazabal a exigé une prouesse similaire à ceux qui jouent sur sa création.

Michael Braidwood, directeur général du club de golf d’Education City déclare : « C’est la touche Ollie du parcours de golf. Les greens sont légèrement surélevés, il y a beaucoup de pentes subtiles et de zones de ruissellement. Pour faire un bon score, vous devez être au top sur votre jeu court. »

Le parcours est un par 72 pour les membres, mais le 18e par 5 est converti en par 4 pendant le Qatar Masters. Le trou le plus difficile du parcours est le neuvième par 3, qui mesure plus de 210 mètres depuis les tees arrières, avec un carry au-dessus de l’eau.

S’exprimant sur l’état du jeu au Qatar, M. Braidwood a déclaré qu’il ne serait pas surpris que plusieurs terrains de golf voient le jour au cours des prochaines années.

« À l’heure actuelle, tous les regards sont braqués sur le football en raison de la Coupe du monde de la FIFA qui aura lieu l’année prochaine. Mais vu le succès que nous avons rencontré, tout comme le club de golf de Doha, je ne serai pas surpris si d’autres nous rejoignent bientôt », remarque-t-il.

« Depuis la levée du confinement dû à la pandémie, les deux clubs ont très bien marché. Même en été, nous enregistrons une hausse de 20 % par rapport aux années précédentes. Et il faut garder à l’esprit qu’avec les restrictions de voyage, tout ce trafic est dû aux golfeurs du coin. Vous pouvez imaginer la situation lorsque les touristes commenceront à revenir. »

« Notre académie et notre Centre d’excellence comptent désormais près de 300 enfants dans nos programmes juniors, et de plus en plus de familles essaient nos parcours de 6 trous et de par 3. Il devient difficile de répondre à la demande. »

 

J’adore jouer au golf à Doha !

Comment jouer au golf au Qatar
Henrik Stenson Vainqueur du Commercial Bank Qatar Masters
Comment jouer au golf au Qatar

Club de golf de Doha

  • Fondé en : 1998
  • Conçu par : Peter Harradine
  • Par : 72
  • Métrage : 6 800 mètres depuis les tees de championnat
  • Green fee : entre 350 QAR et 795 QAR selon la saison
  • Parcours : parcours de championnat de 18 trous ; parcours de l’Académie de 9 trous (par 3)
Comment jouer au golf au Qatar

Club de golf d’Education City

  • Fondé en : 2019
  • Conçu par : José María Olazábal
  • Par : 72
  • Métrage : 6 680 mètres depuis les tees de championnat
  • Green fee : de 195 QAR (pour le parcours de championnat de 6 trous) à 650 QAR (pour le parcours de championnat de 18 trous)
  • Parcours : parcours de championnat de 18 trous ; parcours de championnat de 6 trous ; parcours par 3 de 9 trous

À ne pas manquer