Passer au contenu principal

À faire

En dehors du golf

Qu’il s’agisse d’un excellent repas après un parcours, d’un soin de spa pour les golfeurs (ou leurs partenaires) ou d’un plongeon dans l’offre culturelle du Qatar, il y a beaucoup à faire au-delà du green, explique Stuart Forster.

Golf et spa

Une partie de golf doit-elle précéder ou suivre un excellent soin de spa ? Les golfeurs en visite au Qatar peuvent essayer les deux options.

Les parcours de championnat du premier club de golf du pays offrent aux golfeurs des heures de départ anticipées, ce qui laisse une grande partie de la journée libre pour les affaires ou les loisirs et la relaxation. Le luxuriant parcours de 18 trous du club de golf de Doha se trouve à moins de 20 minutes de route de la Corniche. Le trajet vers l’ouest jusqu’au club de golf d’Education City prend un temps similaire depuis la célèbre attraction du front de mer.

Les deux parcours mesurent plus de 6 600 mètres depuis leurs tees arrières et ont accueilli des golfeurs professionnels lors du Qatar Masters, un événement européen de la PGA. Difficile, mais agréable à pratiquer dans la fraîcheur relative d’une matinée qatarie, les joueurs qui quittent le 18e trou peuvent se dire qu’ils ont tout à fait le droit de s’offrir une séance de bien-être dans l’un des nombreux spas haut de gamme du Qatar après avoir terminé leur parcours.

Le parcours du club de golf de Doha a été conçu par Peter Harradine et a ouvert en 1998. José María Olazábal, double champion d’Espagne, a conçu le parcours du club de golf d’Education City, qui a ouvert ses portes en 2019. Outre des parcours de 18 trous bien entretenus, les deux clubs disposent de parcours de neuf trous éclairés qui offrent aux visiteurs du Qatar la possibilité de faire une partie une fois la nuit tombée. Jouer les trous par trois la nuit permet de terminer les réunions d’affaires d’abord ou de passer la journée à faire du tourisme ou au spa avant de se rendre sur le parcours.

Plusieurs des principaux spas du Qatar se trouvent dans des hôtels haut de gamme de Doha. Le Heavenly Spa by Westin est un espace paisible accessible aux voyageurs grâce à des abonnements à la journée. Après avoir manié leurs clubs sur 18 trous, les golfeurs peuvent se baigner dans la piscine, transpirer dans le sauna et essayer une gamme de traitements. Un massage exclusif de 90 minutes est le moyen idéal de soulager les douleurs et les tensions provoquées par le golf. Les personnes pressées par le temps préféreront peut-être opter pour le massage musculaire de 50 minutes.

L’architecture symétrique du Jaula Spa & Club du Grand Hyatt est inspirée des palais royaux. En plus d’être superbe, il comprend une piscine et un espace de remise en forme avec des haltères et des équipements d’entraînement cardiovasculaire. Incluant un déjeuner léger, le forfait de soins Grand Royal incite les golfeurs à terminer leur parcours en beauté avec un soin du visage, un gommage du corps, un enveloppement d’algues et un massage d’aromathérapie.

Le centre de bien-être de l’hôtel Four Seasons de Doha ouvre ses portes à six heures chaque matin. Le hammam et la piscine d’hydrothérapie peuvent donc inciter les lève-tôt à reporter leur départ à plus tard dans la journée. La salle de glace, en revanche, est idéale pour se rafraîchir après un parcours et favoriser la récupération des muscles mis à rude épreuve par les fairways et les bunkers. Les traitements pour hommes comprennent un rituel corporel de 90 minutes incluant une exfoliation et un massage du cou et du dos. Outre les massages sportifs thérapeutiques, l’équipe de bien-être propose des massages thaïlandais, balinais et aux pierres chaudes.

Inspiré par l’architecture qatarie et intégrant des éléments de design traditionnels, le Sharq Village & Spa du Ritz-Carlton offre des vues sur la ligne d’horizon dynamique de Doha. Le spa dispose de bassins dans lesquels vous pourrez vous plonger après avoir passé du temps dans le sauna et le hammam. Les abonnements à la journée permettent aux visiteurs de rester de sept heures du matin à minuit. Vous pouvez passer jusqu’à 80 minutes à vous faire malaxer pendant un massage. Les traitements aux pierres chaudes et des tissus profonds sont bien adaptés aux besoins des golfeurs.

Les spas sont également l’endroit idéal pour que les compagnons de voyage se détendent pendant que les golfeurs prennent du bon temps sur les superbes greens du Qatar.

En dehors du golf
En dehors du golf

Golf et gastronomie

Les meilleurs restaurants de Doha ne sont qu’à quelques minutes de route des parcours de golf de la ville. Des chefs talentueux du monde entier mettent leurs compétences à profit dans les plus grands restaurants, proposant un large choix de cuisines du monde aux golfeurs et à leurs familles.

De nombreux golfeurs apprécient de se retrouver au 19e trou presque autant que de jouer les 18 trous précédents. La terrasse du clubhouse à la façade blanche de style arabe du club de golf de Doha offre de belles vues sur un parcours bien entretenu avec huit lacs. Le Spikes Lounge du clubhouse sert des plats internationaux, notamment du nasi goreng, des penne arrabbiata et de l’entrecôte. Offrant des vues sur le parcours, le restaurant Green du club de golf d’Education City est également un lieu de restauration familial avec des places assises à l’intérieur et à l’extérieur. Le menu propose des salades croquantes et des sushis.

En fin de la matinée, pour les parties jouées les vendredis et samedis, il est possible de se retrouver autour d’un brunch. Le restaurant Sabai Thai, situé dans le Westin Doha Hotel & Spa, sert son somptueux Royal Thai Brunch de 12 h 30 à 16 h 00. Les spécialités maison pleines de saveurs, comme le bœuf rendang et le curry de homard à la mode de Panang, font de ce restaurant un endroit attrayant où dîner en semaine. Le pad thaï aux légumes fait partie des nombreux plats qui conviennent aux végétariens.

La cuisine continentale contemporaine du chef Jean-Georges Vongerichten est servie au Market by Jean-Georges du W Doha. Les grillades du chef français comprennent un filet d’onyx noir et une côte de bœuf Wagyu, ce qui fait de ce restaurant un choix tentant pour les amateurs de viande souhaitant célébrer une bonne partie de golf.

Cut by Wolfgang Puck est un autre des restaurants de Doha dans lequel le bœuf Wagyu est préparé de manière experte. Situé dans le très chic Mondrian Doha, dont les étages supérieurs offrent une vue sur le club de golf de Doha tout proche, ce restaurant sert un steak tomahawk idéal à partager avec un être cher après une partie de golf. Vous pouvez également vous asseoir sous des tentes de style arabe au Walima, un restaurant servant des plats du Moyen-Orient.

La courte distance en voiture qui vous sépare du Pearl-Qatar, situé au bord de l’eau, vous permettra de dîner dans l’opulent Yasmine Palace. Ce grand restaurant abrite des intérieurs arabes colorés et joliment travaillés, dont des salles privées idéales pour poursuivre les discussions d’affaires qui ont commencé sur le fairway. En optant pour l’un des festins, vous n’aurez plus à choisir à la carte pour partager de succulentes viandes grillées légèrement épicées ou des fruits de mer représentatifs de la cuisine de la région.

Quiconque a encore la tête dans les nuages après une partie de golf exceptionnelle trouvera certainement son bonheur dans le seul restaurant tournant de Doha. Le Three Sixty sert une cuisine essentiellement méditerranéenne au 47e étage du Torch Doha à presque 300 mètres de haut. Mettant 90 minutes pour faire un tour complet, le restaurant panoramique est réputé pour son dîner de fruits de mer le jeudi, que les habitués appellent la « soirée homard ».

Pour une cuisine raffinée avec une touche cantonaise, il est difficile de ne pas s’attabler au Hakkasan du St Regis Doha. Le dim sum du samedi peut attirer les golfeurs qui terminent à temps pour un déjeuner relaxant. Le gibier croustillant et les morilles figurent parmi les paniers de dim sum savoureux proposés. Les menus exclusifs du restaurant permettent de s’asseoir et de déguster une sélection de plats joliment présentés.

Nobu Doha, au Four Seasons Hotel, sert une cuisine japonaise moderne avec des vues mémorables sur le front de mer depuis sa terrasse sur le toit. La tempura de crevettes de roche et le cabillaud noir au miso au yuzu ne sont que deux des nombreux plats présentés de manière exquise par le célèbre chef Nobuyuki Matsuhisa.

Sora, situé au Park Hyatt et à quelques rues du front de mer de Doha, est un autre restaurant japonais très bien noté. Au 21e étage, il n’y a pas de meilleur endroit pour admirer le soleil se coucher après l’avoir vu monter pendant une partie de golf matinale. Outre les sushis et les sashimis, les assiettes de viandes grillées au charbon de bois sont idéales à partager en discutant des événements de la journée.

La diversité culinaire du Qatar offre aux golfeurs gourmands de nombreux choix de restauration une fois qu’ils ont quitté le parcours.

En dehors du golf
En dehors du golf

Golf et culture

Le Qatar regorge d’attractions culturelles à explorer après une bonne partie de golf. Le parcours de golf d’Education City place les amateurs d’art à proximité du Mathaf : le Musée arabe d’art moderne. La vaste collection permanente de l’institution comprend des sculptures, des peintures et des calligraphies sur des thèmes liés à la vie dans le Golfe.

En partant d’Education City vers l’est, en direction de la Corniche, vous passerez devant la Bibliothèque nationale du Qatar. Conçue par Rem Koolhaas, c’est l’un des nombreux bâtiments contemporains remarquables qui font de Doha une destination enrichissante pour ceux qui apprécient l’architecture. L’intérieur spacieux et serein abrite la bibliothèque du patrimoine, dans laquelle sont exposés des manuscrits coraniques, des cartes et des instruments de navigation fabriqués à la main. Des livres historiques, des photos et des globes terrestres sont également présentés.

En raison de la profusion de la collection du musée d’Art islamique, il peut être intéressant de s’y rendre un jour où vous ne jouez pas, afin de maximiser le temps de découverte. Le bâtiment angulaire situé sur la Corniche a été conçu par le célèbre architecte IM Pei. La vaste collection comprend des objets historiques tels que des lampes de mosquée, un astrolabe du IXe siècle et un cénotaphe en faïence d’Ouzbékistan portant un exemple des premières écritures Thuluth. Un autre des restaurants réputés de Doha, l’IDAM d’Alain Ducasse, sert des plats méditerranéens modernes relevés de saveurs arabes au cinquième étage du musée. Le parc adjacent du musée d’Art islamique offre des vues sur la Corniche et accueille l’imposante sculpture métallique « 7 » de Richard Serra, qui mesure un peu plus de 24 mètres.

Depuis le parc du musée d’Art islamique, le Musée national du Qatar n’est qu’à un pas. Inspiré par la forme d’une rose du désert, l’architecte français Jean Nouvel a conçu cet étonnant bâtiment contemporain. Le palais du Sheikh Abdullah bin Jassim Al Thani, siège du gouvernement depuis un quart de siècle, se trouve dans la cour du musée. À travers 11 galeries, cette institution utilise des artefacts, des arômes, des sons et des images pour raconter l’histoire du Qatar. Il est également possible de goûter à la gastronomie qatarie au Jiwan, un restaurant élégant avec des espaces en forme de dunes sur le toit.

Pour avoir un aperçu de la culture qatarie contemporaine, il est intéressant d’explorer les rues autour du Souq Waqif. Les étals de ce marché arabe traditionnel restent ouverts jusque tard dans la soirée. Vêtements, souvenirs et épices aromatiques joliment empilés font partie de l’éventail des marchandises proposées à la vente. Les dattes vendues sur le marché sont idéales pour être glissées dans les sacs de golf afin de faire le plein d’énergie à mi-parcours. En déambulant dans le Gold Souq voisin, vous trouverez peut-être un objet de grande valeur à rapporter chez vous. Le Souq Waqif Art Center prône la créativité et les visiteurs peuvent découvrir des œuvres d’art ainsi que son intérieur décoré dans un style rétro.

À moins de 10 minutes de route du club de golf de Doha, le village culturel Katara offre la possibilité de rencontrer des personnes créatives et de célébrer le patrimoine qatarien. La pièce maîtresse du village est une interprétation moderne d’un amphithéâtre gréco-arabe qui compte 5 000 sièges pour assister à des spectacles en plein air. Un théâtre couvert et un opéra qui abrite l’orchestre philharmonique du Qatar sont autant de raisons supplémentaires de consulter le programme des événements. Avec un planétarium, un jardin et une plage, ce site aux multiples facettes est un endroit fascinant où passer du temps.

Situé à 30 minutes de route sur l’autoroute Dukhan à Al Samriya, le musée Sheikh Faisal Bin Qassim Al Thani est l’un des plus grands musées privés du monde. Sa collection variée est abritée dans un bâtiment en pierre ressemblant à une forteresse avec des tourelles. Des armes, des fossiles, de l’art islamique et 600 véhicules entièrement fonctionnels font du musée un lieu idéal à visiter lors d’une journée de repos. La collection de tapis historiques de l’institution est exposée dans un musée situé au sixième étage de l’hôtel Marriott Marquis City Center Doha.

Les golfeurs amateurs de culture qui cherchent à jouer sous un soleil printanier devraient apprécier visiter le Qatar en mars, lorsque le festival culturel de Doha célèbre la musique, la danse et le théâtre, ce qui en fait l’un des points forts du calendrier culturel.

En dehors du golf
En dehors du golf

À ne pas manquer