Passer au contenu principal

À propos du Qatar

Majalis et autres traditions qataries

Le Majlis (singulier de Majalis) est un élément central de la vie qatarie. Situé près de la maison, c’est l’endroit où les membres de la communauté se retrouvent pour discuter de sujets majeurs, à la manière d’un salon en Europe occidentale.

Le majlis est l’un des espaces les plus importants de la vie qatarie. Il tend à être un espace réservé aux hommes, les femmes se réunissant à l’intérieur de la maison. Situé près de l’entrée, le majlis est une pièce séparée qui permet aux visiteurs de contourner les espaces plus privés de la maison. On offre des dattes aux invités et on leur sert du café arabe dans de petites tasses sans anse avec une cafetière à la forme caractéristique (appelée dallah).

Espace le plus décoré de la maison, le majlis était traditionnellement la seule pièce dont les fenêtres donnaient sur la rue. Dans les habitations modestes, il présentait une décoration simple avec des niches encastrées (roshaneh), tandis que dans les résidences plus aisées, le majlis comportait des fenêtres au verre coloré, ainsi que des moustiquaires ou des panneaux sculptés aux motifs géométriques pour certains.

Majalis et autres traditions qataries

Traditions du ramadan au Qatar

Le ramadan est le neuvième mois du calendrier lunaire islamique et le plus important, durant lequel les musulmans du monde entier s’abstiennent de manger et de boire, du lever jusqu’au coucher du soleil. Période de réflexion et de spiritualité, le ramadan rassemble tous les membres de la communauté dans l’acte commun du jeûne. C’est une période de charité et d’abstinence.

Majalis et autres traditions qataries

Traditions de l’Aïd au Qatar

Le calendrier lunaire islamique comporte plusieurs dates importantes, mais les plus festives sont les deux fêtes de l’Aïd. Après le ramadan (période de jeûne d’un mois) vient le festin annonçant l’Aïd al-Fitr. Environ deux mois plus tard, c’est l’Aïd al-Adha (ou l’Aïd el-Kebir) qui marque la fin du hajj (pèlerinage à La Mecque). S’étendant sur quatre jours, chaque Aïd a sa propre signification historique et ses propres traditions. 

Culture des dattes

Le palmier-dattier est l’un des plus vieux arbres de la péninsule arabique et le principal arbre fruitier cultivé au Qatar, qui est le seizième plus grand pays producteur de dattes au monde. 

Servir du café arabe et des dattes est l’expression même de l’hospitalité qatarie. Doux et collant, le sirop de dattes est utilisé dans l’est de l’Arabie depuis des siècles. Il est extrait dans une étuve traditionnelle appelée « madbasat ».

Des presses à dattes sont visibles dans la ville d’Al Zubarah, révélant l’importance des dattes dans la culture et l’économie antiques du Qatar, ainsi que pour répondre aux besoins nutritionnels de la population locale.

Majalis et autres traditions qataries
Culture des dattes
Majalis et autres traditions qataries

Café arabe

Le service du café arabe traditionnel joue un rôle particulier au Qatar en tant qu’expression de l’hospitalité et de l’accueil. Fraîchement moulu et aromatisé à la cardamome et d’autres épices, le café est servi dans de petites tasses sans anse avec une cafetière caractéristique (appelée dallah).

Majalis et autres traditions qataries

Bukhoor

L’encens est très populaire au Qatar et dans toute la région. Fabriqué à partir de bois parfumé, il est embrasé dans un brûleur à encens appelé « mabkhara » pour produire une riche fumée qui parfume la maison et les vêtements. En signe d’hospitalité, les visiteurs sont souvent invités à balayer la fumée autour d’eux.

Boutres (bateaux traditionnels)

Le Qatar est un pays inextricablement lié à la mer. Pendant des générations, la pêche, la culture et le commerce de la perle ont assuré la subsistance d’une grande partie de la population. Les boutres traditionnels en bois, dont la conception n’a pratiquement pas changé au fil des ans, sont un vestige de cette tradition maritime et naviguent encore aujourd’hui dans les eaux du pays.

L’artisanat traditionnel de bateaux a perduré grâce aux nombreux ateliers spécialisés dans la construction des boutres dans le golfe arabique, tel que l’Emiri Shipbuilding Workshop au Qatar.

Il existe de nombreux types de boutres en bois, qui diffèrent selon leur conception, leur utilisation et leur taille, comme le sambouk, le shu’i, le bhum, le baggala.

Majalis et autres traditions qataries
Bateaux traditionnels qataris
Majalis et autres traditions qataries

Oud

Également appelé « or liquide », l’oud est fabriqué à partir d’une résine foncée rare que l’on trouve dans l’agar (aquilaria), une espèce indigène de l’Asie du Sud-Est. Utilisé depuis des milliers d’années au Moyen-Orient et en Asie, l’oud est aujourd’hui populaire dans le monde entier pour conférer à de nombreux parfums « orientaux » leur fragrance riche et boisée distinctive. Au Moyen-Orient, l’oud est couramment disponible sous la forme de copeaux d’encens de bois, d’huiles corporelles et de parfums, et est un élément incontournable des foyers arabes et des grandes cérémonies.

Majalis et autres traditions qataries

Perles

Depuis des siècles, les perles font partie des exportations majeures du Qatar. Bien que l’économie du pays ait évolué depuis longtemps, le Qatar conserve une affinité pour ces trésors naturels uniques. Vous trouverez aujourd’hui un large choix de bijoux en perles véritables chez les détaillants de qualité dans tout le pays ; pour les meilleures affaires, rendez-vous au Souq Waqif et au souk de l’or à Doha. 

Poursuivez votre exploration

À faire